Après quasiment deux ans d’actions de sensibilisation, de protection et de valorisation de l’environnement et plus particulièrement du site du Morne Cabri, les Juniors Rangers représentant la brigade des élèves du collège Edouard Glissant pour la mission « Réciprocité Rangers » se sont vu honorés et remerciés par tous les acteurs à l’initiative de cette opération.

Il faut commencer par rappeler qu’en octobre 2018, une équipe mixte sur le modèle des juniors rangers européens de 17 collégiens du collège Edouard Glissant ont constitué l’équipe des Juniors Rangers. Ces élèves volontaires ont été mobilisés tous les jeudis après-midi de leur année de 4ème et de 3ème autour des objectifs communaux suivants :

– faire connaître par les jeunes les enjeux de préservation de la biodiversité du Morne Cabri, du Lamentin et de la Martinique, ainsi que les métiers liés

– réaliser des actions concrètes (par les jeunes et par des entreprises) pour la revalorisation du Morne Cabri

– valoriser la démarche, créer de nouveaux comportements, voire révéler des vocations.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet Réciprocité porté par la Ville du Lamentin. Il a pour objectif global de créer une nouvelle dynamique de vivre la proximité « Mangrove – Humain » afin de protéger, valoriser cet écosystème et accroître sa résilience en mobilisant les acteurs du territoire.

Apprendre à reconnaître les plantes et la biodiversité de la Martinique, sensibiliser les élèves du primaire et les autres collégiens à leur environnement, préparer des plants en pépinière et les étiqueter ou encore planter au Morne Cabri ont été quelques-unes des actions menées par ces jeunes au cours de ce projet.

Le vendredi 3 juillet 2020, c’est l’heure de la clôture sur le terrain de ce projet qui a eu pour marraine Mme Josette Manin, députée de la 1ère circonscription, et, pour parrain Christophe Rangoly alias Papa Slam.

« Ce n’est qu’un au revoir… »

Cette clôture a débuté par l’accueil des rangers dans leur établissement afin qu’ils soient acheminés sur la base nautique de Californie pour rejoindre en kayak celle du Morne Cabri. La quinzaine d’élèves s’est donc armée de leurs gilets et kayaks pour traverser la baie sous l’œil vigilant des accompagnateurs et professeurs. Tout ce monde a été accueilli avec une collation après leur traversée, pour ensuite passer à la partie protocolaire de cette clôture.

Réunis à l’entrée du parcours santé, l’équipe pédagogique, les élus, l’équipe du service environnement et cadre de vie ainsi que les rangers ont pu témoigner de leur expérience durant ces deux ans d’opération.

Ces derniers ont été remerciés et récompensés par la remise d’un diplôme et d’une plante qui illustrent leur implication et dévouement durant ces deux années de sensibilisation et d’action sur la biodiversité au Morne Cabri.

Leurs avis

Fred Samot, élu délégué de la commission Urbanisme, Aménagement du Territoire et Développement Durable

 

« Aujourd’hui, je suis très content et fier d’avoir participé à cette clôture en représentant M. Le Maire David Zobda. C’est un moment très important pour nous. Dans le cadre de l’opération « Réciprocité Rangers » en partenariat avec le collège Edouard Glissant, il s’agissait de clôturer deux ans de travail de ces jeunes qui ont contribué à connaitre la biodiversité, à la préserver en participant à diverses actions et à la valoriser. Bien entendu avec la nouvelle équipe en place, le projet « Réciprocité » perdurera, ainsi que tous les projets qui concourront à mettre en valeur et préserver la mangrove. Nous sommes très attachés à ce type de projet. De toute façon, nous sommes obligés de préserver notre mangrove, car par exemple au Morne Cabri, c’est elle qui fait liaison entre la mer et la terre.Alors je dirais à tout à chacun de venir sur le site de Morne Cabri, de le regarder avec un œil différent afin de prendre conscience que le terme de réciprocité est très important. Car la nature nous donne ce qu’elle a et si nous ne sommes pas en mesure de lui donner un retour en la préservant, demain elle va nous lâcher… »

Papa Slam, parrain des Juniors Rangers

« Je retiens un souvenir impérissable de cette aventure, cette culture de l’attention, cette philosophie du pays « an lanmin ka lavé lot »… Je salue l’implication des jeunes qui se sont investis et qui ont su rendre compte de leur expérience pour être les témoins et liens direct avec leurs proches de la protection de l’environnement. L’aspect de synergie était incontournable. Il a y eu une vraie évolution, un réel changement de comportement de ces rangers qui ont fait preuve de maturité et de responsabilité au fil des actions de cette opération. Au sens humain, cette interrelation qui va nécessairement continuer représente comme un parcours méthodologique qui leur permettra de s’affirmer au fil du temps. »

Hortensia, Junior Ranger

« Je fais partie du projet Juniors Rangers depuis la 4ème… C’est un projet très enrichissant qui nous a appris beaucoup sur la faune et la flore de la Martinique et plus spécialement sur le site de Morne Cabri. On a pu le découvrir de façon différente en plantant des espèces rares et en participant à sa valorisation. De plus, cela nous a permis de nous améliorer sur la manière de vivre entre nous. Nous allons continuer donc à apporter nos savoirs et à véhiculer les messages de sauvegarde et de protection de notre environnement. »

Mathéo, Junior Ranger

« C’était super… Cela valait la peine, car nous avons fourni beaucoup d’efforts et de travail pour valoriser le site du Morne Cabri. Malheureusement, je ne poursuivrais pas dans cette voie, mais je continuerais à véhiculer le message et transmettre les savoirs acquis durant ces deux années de rangers. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *