Alors qu’en temps normal au mois d’août les crèches municipales sont fermées pour congés annuels, la municipalité du Lamentin a choisi cette fois-ci d’en maintenir une exceptionnellement en activité pendant trois semaines. Un dispositif « vacances en éveil » très favorablement accueilli par les parents…

Afin de contribuer à la reprise des activités économiques et permettre aux parents qui ne pouvaient bénéficier de congés suite à la période de confinement pour faire garder leur enfant, la commission crèches de la ville du Lamentin a proposé au maire David Zobda qui a validé l’idée l’ouverture exceptionnelle d’une crèche au mois d’août.

Il s’agit de la crèche municipale « les campanules » de Palmiste… Ainsi, celle-ci est ouverte depuis le lundi 3 et ceci jusqu’au vendredi 21 août.

Située au cœur du quartier, elle a été retenue pour son jardin qui permet des activités en extérieur et sa grande capacité d’accueil, soit 55 enfants.

Les parents ont accueilli favorablement cette disposition, puisque plus de 60 inscriptions ont été enregistrées. Pour faire fonctionner tout cet ensemble, la ville a priorisé la base du volontariat pour le personnel. Plus de 25 agents ont ainsi répondu présents pour rendre possible cette opération.

La Caisse des Ecoles pour la fourniture des repas et la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) dans le cadre du partenariat de la PSU (Prestation de Service Unique) sont les deux autres partenaires de cette ouverture exceptionnelle.

Après les élus de la commission crèches qui ont tout d’abord lancé le dispositif « vacances en éveil » le jour J, le maire David Zobda s’est à son tour rendu sur place pour faire le point sur ce tout premier « Vacances en éveil ».

Bien sûr, vu le contexte sanitaire actuel et comme c’est le cas depuis la reprise des crèches de la ville du Lamentin suite au déconfinement, « vacances en éveil » se déroule dans le plus strict respect des mesures d’hygiène et des gestes barrières.

 

L’avis de Cindy, maman de Nyls et Naély

« J’ai été informée de cette opération par la directrice de la crèche Ti Chaten de Bélème où mes enfants sont inscrits à l’année. Elle m’en a fait part pour savoir si cela m’intéressait. J’ai répondu tout de suite oui… C’était vraiment bienvenu par rapport au fait que mon mari et moi travaillons tous les deux et que nous n’avions pas pris de vacances pour l’instant. En temps normal, vu le bas âge de ma fille, je prenais des congés pour m’en occuper… Donc là, ça tombe vraiment à point nommé. J’ai beaucoup apprécié que cela se soit fait très rapidement et de manière très efficace. Du reste, j’ai pu communiquer l’information à d’autres mamans susceptibles d’être intéressées. Et du coup, nous sommes 12 mamans à la crèche de Bélème à avoir intégré le dispositif. »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *