}
Il est 18:48Nous sommes fermés

Dans le cadre du projet « l’addiction vue par les jeunes », des personnalités ont accepté de jouer le jeu en prêtant leur image pour des affiches, futurs supports de communication de cette cause. Il s’agit d’Hélène Sérignac, Floriane Bascou, Christophe Maleau et Mario Bocaly …

La cellule de prévention et intervention en milieu scolaire de la Police Municipale du Lamentin met en place le  projet préventif  intitulé « l’addiction vue par les jeunes ».

Cette action est co-financée par la Midelca (Mission Interministérielle De Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives, placée auprès du Premier ministre), l’ARS (Agence Régionale de Santé) et la Ville du Lamentin.

Quatre établissements solaires ont été sélectionnés préalablement  afin de réaliser des affiches publicitaires dans le cadre de cette prévention et sur des thèmes différents. Des élèves volontaires ont été acteurs et ont figuré sur les scènes immortalisées par le photographe Bruno Jean-Louis.

Des personnalités publiques de prêter de leurs temps, de leur notoriété et leurs images auprès des jeunes volontaires sur les affiches. Ainsi, la répartition est la suivante :

– lycée Acajou 1 : les produits stupéfiants. Les élèves ont posé mardi 26 avril avec la journaliste télé et présentatrice Hélène Sérignac

– lycée Acajou 2les jeux vidéos, mercredi 27 avril avec Floriane Bascou, Miss Martinique et ancienne élève du lycée

– école primaire de Pelletier : le sucre vendredi  29 avril avec le nageur et champion Christophe Maleau

– collège Edouard Glissant de Place d’Armes : les écrans (portable, tablette, télévision, ordinateur, etc…) le lundi 2 mai avec Mario Bocaly, CTR (Conseiller Technique Régional) de football et ancien coach des Matinino, la sélection football de Martinique

Ce projet a permis aux futurs bacheliers d’apporter un plus à leurs cursus sur « parcours sup ». Il s’agit du 4ème projet d’envergure menée par la Police Municipale du Lamentin. Les précédents projets ont été bien accueillis en recevant des prix des différentes institutions comme la Préfecture et la deuxième place pour le prix de la lutte contre la délinquance en 2019 délivrée par le Sénat.